Ce que je sais :

  • La nutrition consiste à prélever de la matière dans le milieu extérieur pour satisfaire ses propres besoins.

  • L’alimentation et la respiration permettent aux organismes animaux de produire de l’énergie, nécessaire à leur croissance et au bon fonctionnement de leurs organes.

  • Pour fonctionner, les organes utilisent du dioxygène et des nutriments.

  • Les animaux prélèvent du dioxygène grâce à leur système respiratoire, branchial en milieu aquatique, pulmonaire ou trachéen en milieu aérien.

  • Les animaux prélèvent des aliments qu’ils transforment en nutriments dans leur système digestif.

I- Quels sont les besoins nutritifs à l’échelle des cellules ?

II- Comment les nutriments et le dioxygène sont ils transportés vers les cellules ?

III- Comment les déchets du fonctionnement des cellules sont ils éliminés ?

A- Le dioxyde de carbone

B) L’urée

Ce que je cherche : comment les nutriments et le dioxygène sont ils transportés vers les cellules ?

II- Le transport des nutriments et du dioxygène

[su_tabs] [su_tab title= »Compétences »]D4 1.13 Interpréter des résultats et en tirer des conclusions[/su_tab] [su_tab title= »Activité »]1) Quelles sont les caractéristiques de la zone de contact entre une alvéole et un capillaire sanguin qui permettent le passage du dioxygène ?

2) Que deviennent les nutriments dans l’intestin grêle ?

3) Analyser les documents 3, 4, 5 et 6 afin de comprendre et d’expliquer comment le dioxygène et les nutriments sont distribués aux organes.

[/su_tab] [su_tab title= »Documents »]

Anatomie des bronches par Patrick J. Lynch, medical illustrator (Patrick J. Lynch, medical illustrator) [CC BY 2.5 (http://creativecommons.org/licenses/by/2.5)], via Wikimedia Commons

Alvéole de poumon de rat en coupe transversale - http://codexvirtualis.fr/codex/de-lorganisation-interne/premiers-pas-histologiques/le-tissu-epithelial

Alvéole de poumon de rat en coupe transversale – http://codexvirtualis.fr/codex/de-lorganisation-interne/premiers-pas-histologiques/le-tissu-epithelial

[/su_tab] [su_tab title= »Correction »]1) Le document 1 est un schéma qui interprète une photographie d’une coupe transversale d’alvéole pulmonaire observée au microscope. Sur la photographie nous remarquons que les alvéoles sont très petites (4,8 x 0,1 = 0,48 mm soit à peu près un demi millimètre de diamètre) et que les capillaires sanguins sont collés à leur paroi.  La surface de contact entre l’air de l’alvéole et les globules rouges du sang est extrêmement fine. Nous apprenons également que la surface de contact est très grande(égale à 75 m2 pour un poumon soit 150m2 au total).


2) Le document 2 est un schéma sur lequel nous voyons que les nutriments provenant de la digestion des aliments sont présents dans l’intestin grêle (ronds bleus). Au cours de leur trajet ils vont passer la surface très fine et très grande de l’intestin pour rejoindre les vaisseaux lymphatiques et sanguins qui possèdent eux aussi une surface très fine. Les lipides passent de préférence dans la lymphe qui va finalement se déverser dans le sang.


3) Le document 3 est une image montrant l’irrigation sanguine du cerveau. Je constate que c’est un organe très irrigué et j’apprends que « près de 20% de l’ensemble du sang de l’organisme circule » dans le cerveau à chaque instant.

Le document 4 est également une image des vaisseaux sanguins du cerveau dans laquelle j’apprends que lors d’un AVC une partie du cerveau n’est plus irriguée. A ce moment là les cellules cérébrales touchées meurent car leur nutrition n’est plus assurée.

Sur la photographie du document 5 je remarque des vaisseaux sanguins dans les oreilles translucides d’un lièvre. Dans le texte descriptif j’apprends que tous les organes sont parcourus par un réseau de vaisseaux sanguins. A l’intérieur des organes les vaisseaux sanguins sont très fins. Ils s’appellent des capillaires et permettent d’assurer le passage des nutriments et du dioxygène vers les cellules.

Le document 6 est une photographie de capillaires sanguins observés au microscope optique.  Il est difficile d’estime le diamètre des plus fins : 0,2 x 70 = 14 μm soit 0,014 mm.

[/su_tab] [su_tab title= »Télécharger la fiche »][/su_tab][/su_tabs] [su_tabs class= »my-custom-tabs »] [su_tab title= »Bilan »]Bilan : le dioxygène provenant de la respiration passe dans le sang au niveau des alvéoles pulmonaires. Les nutriments provenant de la digestion passent dans le sang et la lymphe au niveau de l’intestin grêle. Ces éléments sont ensuite distribués aux cellules des organes par des capillaires sanguins dont la finesse des parois permet le passage par diffusion.[/su_tab] [su_tab title= »Pour aller plus loin »][/su_tab] [su_tab title= »Programme »][/su_tab][/su_tabs]


Ce que je cherche :  comment les déchets sont ils éliminés ?

III- L’élimination des déchets de la nutrition

A) Le dioxyde de carbone

[su_tabs][su_tab title= »Correction de l’analyse du document 1″]Ce document montre une expérience dans laquelle il y a deux enceintes contenant de l’eau de chaux. Dans l’une d’entre elles il y a des criquets. Dans  l’enceinte sans criquet l’eau de chaux reste limpide alors que dans l’enceinte avec criquets l’eau de chaux se trouble. Or l’eau de chaux se trouble en présence de dioxyde de carbone. Les criquets ont donc rejeté du dioxyde de carbone dans l’air de l’enceinte.[/su_tab][/su_tabs] [su_tabs class= »my-custom-tabs »] [su_tab title= »Bilan »]Bilan : le dioxyde de carbone est éliminé vers le milieu extérieur au niveau du système respiratoire (poumons, trachées ou branchies).[/su_tab][/su_tabs]

B) L’urée

[su_tabs][/su_tab title= »Activité »]Analyser les documents afin d’expliquer comment l’urée est éliminée.[/su_tab][/su_tabs] [su_tabs class= »my-custom-tabs »][su_tab title= »Bilan »]Bilan : l’urée est éliminée au niveau des reins dans l’urine.[/su_tab] [su_tab title= »schéma bilan »]

Élimination de l'urée

[/su_tab] [su_tab title= »Pour aller plus loin »][/su_tab] [su_tab title= »Programme »][/su_tab][/su_tabs]


Une évaluation du chapitre : http://www.svt83.fr/cycle4/evaluation-la-nutrition-quatrieme/