Une nouvelle espèce en trois générations ?

//Une nouvelle espèce en trois générations ?

La spéciation (apparition d’une nouvelle espèce) est un processus long, généralement des centaines de milliers d’années.

C’est pourquoi l’apparition d’une nouvelle espèce de pinson de Darwin sur l’île de Daphne Major  aux Galapagos est un cas particulier.

En 1981 un étudiant de Rosemary et Peter Grant, deux scientifiques de Princeton, remarque un oiseau mâle qu’il n’avait jamais vu sur l’île. Il était plus gros et chantait différemment des espèces de l’île. Des études génétiques ont montré que c’était un grand pinson cactus, Geospiza conirostris, vivant normalement sur l’île d’Española à plus de 100 km de là.

Ne pouvant faire demi-tour cet oiseau s’est reproduit avec un pinson plus petit présent sur l’île, Geospiz fortis.

Cet accouplement a donné une nouvelle lignée d’oiseaux fertiles ayant des caractères différents.

Après 40 ans, cette nouvelle lignée baptisée Big bird est toujours présente sur l’île avec environ 30 individus.

D’après Rapid hybrid speciation in Darwin’s finches

DOI: 10.1126/science.aao4593

Geospiza conirostris - Le

Geospiza conirostris – Le « papa » pinson cactus

Geospiza fortis -

Geospiza fortis – « La maman »

2018-02-09T10:58:26+00:00By |Actualité|

Leave A Comment