Découverte d’une tique dans de l’ambre : un prochain Jurassic Park ?

//Découverte d’une tique dans de l’ambre : un prochain Jurassic Park ?

Découverte d’une tique dans de l’ambre : un prochain Jurassic Park ? (Oui, certains dinosaures avaient des plumes)

Dans le livre (et le film) Jurassic Park, des chercheurs trouvent un moustique dans de l’ambre1. Ce moustique ayant piqué un dinosaure, ils récupèrent l’ADN dans le sang qui se trouve dans son abdomen et « ressuscitent » les dinosaures.

Récemment des morceaux de plumes associés à une tique remplie de sang ont été découverts dans de l’ambre daté de 99 millions d’années, mais en réalité l’ADN  ne peut pas se conserver si longtemps : nous ne sommes donc pas prêts de trouver des dinosaures dans les zoos.

Cette trouvaille est toutefois importante sur le plan scientifique car elle nous apprend beaucoup de choses sur les téguments2 des dinosaures et le régime alimentaire des anciennes espèces de tiques.

Cette espèce d’acariens a été nommée Deinocroton draculi ce qui signifie « tique terrible de Dracula ». Comme elle est datée de 99 millions d’années on sait que les plumes associées ne peuvent pas provenir d’oiseaux car ils n’existaient pas à cette époque. Ces plumes sont donc bien des plumes de dinosaures.

1L’ambre est de la résine fossilisée : des gouttes de résine tombent dans l’eau et piègent des organismes puis, le temps passant, se transforment en ambre. Les organismes ainsi piégés peuvent se conserver plusieurs millions d’années.

2Tégument : tissu situé à l’extérieur d’un organisme (peau, poils, cheveux, ongles, écailles, carapace, plumes, etc).

https://www.nature.com/articles/s41467-017-01550-z

Crédit : https://www.nature.com/articles/s41467-017-01550-z

Cornupalpatum burmanicum hard tick entangled in a feather. a Photograph of the Burmese amber piece (Bu JZC-F18) showing a semicomplete pennaceous feather. Scale bar, 5 mm. b Detail of the nymphal tick in dorsal view and barbs (inset in a). Scale bar, 1 mm. c Detail of the tick’s capitulum (mouthparts), showing palpi and hypostome with teeth (arrow). Scale bar, 0.1 mm. d Detail of a barb. Scale bar, 0.2 mm. e Drawing of the tick in dorsal view indicating the point of entanglement. Scale bar, 0.2 mm. f Detached barbule pennulum showing hooklets on one of its sides (arrow in a indicates its location but in the opposite side of the amber piece). Scale bar, 0.2 mm
2018-02-09T10:58:25+00:00By |Actualité|

Leave A Comment